Chat with us, powered by LiveChat L'alcool affecte-t-il les tests de grossesse ?

L'alcool affecte-t-il les tests de grossesse ?

By MomMed | 23 May 2022 | 0 Comments

 

La grossesse est une période très cruciale dans la vie des femmes. La façon dont elles vivent pendant ces mois se répercute directement sur la santé de leur bébé. Du régime alimentaire au mode de vie, tout doit être supervisé avec la plus grande attention pour obtenir les meilleurs résultats. 

Si les restrictions sont courantes pendant cette période, la plus importante de toutes est l'alcool. Malgré les frissons qu'il procure, les femmes doivent s'y refuser pour le bien de la santé de leur bébé. Bien que ses effets néfastes sur notre physiologie et sur le développement du fœtus soient connus de tous, beaucoup n'ont pas une idée claire de son effet sur les tests de grossesse. 

Si vous faites un test de grossesse après avoir bu un verre de vin, cet article va répondre à toutes les questions que vous vous posez. 

 

Comment fonctionne un test de grossesse ?

Les tests de grossesse fonctionnent en mesurant la quantité d'hormone hCG (Human Chorionic Gonadotropin), dont le niveau augmente pendant la grossesse. Cette hormone stimule la production de quantités plus importantes de progestérone, une hormone féminine nécessaire au maintien de la muqueuse utérine. 

Les kits de test de grossesse en vente libre consistent en des bandes sur lesquelles les femmes doivent uriner. Les bandes absorbent l'urine et affichent le résultat en fonction du taux de hCG. Une seule ligne indique que la femme qui fait le test n'est pas enceinte. Les résultats de grossesse positifs sont indiqués par deux lignes.

 

Éléments à prendre en compte lors de la réalisation du test

Le moment le plus approprié pour faire un test de grossesse à la maison est le matin. La première urine de la journée est plus concentrée en hCG et affiche donc des résultats de grossesse positifs avec précision. 

Avec le temps, à mesure que la consommation de liquide augmente, l'urine se dilue et peut donner un faux négatif. Si vous faites le test à un autre moment de la journée, assurez-vous de ne pas consommer de liquide ou d'uriner quelques heures avant de faire le test. 

Lorsque vous faites un test de grossesse à la maison, il est important de savoir quel est le bon moment pour le faire. La plupart des femmes obtiennent un faux négatif, même si elles sont enceintes, parce qu'elles font le test trop tôt dans leur grossesse. Le taux d'hCG dans le sang doit atteindre un certain niveau pour être détecté par les bandes de test. 

La poussée de hCG ne se produit qu'après l'implantation de l'embryon dans la paroi de l'utérus. Cela se produit après environ 10 à 12 jours de fécondation. On peut donc en déduire que pour obtenir des résultats précis, le test doit être effectué au moins 21 jours après un rapport sexuel. 

Le meilleur moyen est de faire le test un jour après l'absence de règles. Si vous pensez être enceinte malgré le résultat négatif du test, refaites un test quelques jours plus tard ou consultez un médecin. Il se peut que le taux d'hCG soit trop faible pour être détecté lors du test précédent.

 

L'alcool a-t-il un effet sur les tests de grossesse ?

L'alcool n'a aucun effet direct sur les résultats des tests de grossesse. Les tests de grossesse mesurent le niveau d'hCG dans le sang et aucune quantité d'alcool ne peut modifier cela. Cependant, il n'est pas non plus judicieux de penser que l'alcool n'a absolument aucun effet. 

Comme la plupart d'entre nous le savent, l'alcool nous déshydrate. Cela signifie que vous êtes plus susceptible d'avoir soif après avoir consommé de l'alcool. Cette envie vous poussera à boire plus d'eau, ce qui aura pour effet de diluer votre urine. Cela peut potentiellement donner un faux négatif si le niveau de hCG n'est pas trop élevé.

De plus, si vous faites un test alors que vous êtes ivre, il y a plus de chances que vous fassiez des erreurs au cours du processus. Vous pourriez ne pas suivre les instructions correctement ou ne pas comprendre comment interpréter les résultats. Il se peut que vous ne laissiez pas la bandelette d'analyse absorber correctement votre urine et que vous ne vérifiiez pas les résultats à temps. 

Dans tous ces cas, des résultats inexacts sont évidents. En outre, lorsque vous n'êtes pas maître de vous-même, vous aurez du mal à réagir à toute situation qui pourrait se présenter. Par conséquent, il est préférable de passer le test après avoir dégrisé et être en pleine possession de ses moyens.



 

Évitez néanmoins l'alcool

Ce n'est pas parce que l'alcool n'interfère pas avec les résultats de votre test que vous avez le feu vert pour boire vos boissons alcoolisées préférées jusqu'à ce que vous vous évanouissiez. Boire de l'alcool pendant la grossesse est la chose la plus dangereuse à faire. 

L'alcool peut facilement traverser la barrière placentaire et atteindre le fœtus, lui causant des dommages irréparables. Qu'il s'agisse de retard mental ou d'autres problèmes de développement, la présence d'alcool dans le sang multiplie le taux de mortalité fœtale. 

En outre, la plupart des femmes sont déjà à 6-8 semaines de grossesse lorsqu'elles découvrent qu'elles sont enceintes. Comme c'est à ce moment-là que les organes vitaux des bébés commencent à se développer, l'alcool en circulation peut constituer une menace pour eux. Dans de nombreux cas, l'alcool devient la cause de la fausse couche. 

Toutefois, si vous avez bu et que vous découvrez que vous êtes enceinte, ne paniquez pas. Rien ne peut être fait contre l'alcool déjà présent en vous. Ce qui peut être fait, c'est d'abandonner complètement l'alcool à partir de ce moment-là et d'adopter un mode de vie plus sain. 

Bien que la meilleure chose à faire soit de rester à l'écart de l'alcool pendant votre grossesse, la plupart des médecins prescrivent de s'abstenir de boire à partir du moment où vous essayez de concevoir un enfant. Cela permettra non seulement de préserver votre fertilité, mais aussi de préparer votre corps à l'énorme changement qui va se produire.


Conclusion

L'alcool a certainement des effets néfastes sur votre corps ainsi que sur le bébé qui se développe en vous. Cependant, si vous avez bu, ne paniquez pas en pensant que cela pourrait nuire à votre bébé. Pour que l'alcool provoque des changements notables dans le corps, la consommation doit être plus que modérée. Boire plus d'un verre par jour devient dangereux. 

Les médecins ne déconseillent généralement pas la consommation occasionnelle d'alcool. Étant donné que l'alcool affecte la fertilité chez les femmes, il peut être conseillé à celles qui présentent des problèmes de santé sous-jacents tels que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) d'arrêter complètement de boire de l'alcool pour augmenter leurs chances de tomber enceinte. Pour être en sécurité et ne pas mettre votre bébé en danger, la meilleure chose à faire est de renoncer à votre plaisir coupable jusqu'à ce que votre petit bout de chou sorte de votre ventre.

More Related:

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked. *
Name
E-mail
Content
Verification code