Chat with us, powered by LiveChat Diagnostic du SOPK | Tout ce que vous devez savoir

Diagnostic du SOPK | Tout ce que vous devez savoir

By MomMed | 03 August 2022 | 0 Comments



Le SOPK est un trouble hétérogène qui présente un large éventail de tableaux cliniques, avec des présentations différentes à différents moments, même chez le même individu. Le diagnostic du SOPK est généralement établi cliniquement par une bonne anamnèse, un examen physique et des examens pertinents.

La plupart des patients sont des femmes en âge de procréer qui s'inquiètent de l'irrégularité de leurs menstruations, d'un retard de conception et, dans certains cas, d'un excès d'acné ou d'hirsutisme. Elles se présentent généralement à la clinique de gynécologie après avoir été adressées par leur médecin généraliste.

Les patientes souffrant d'ovaires polykystiques peuvent être asymptomatiques.
Le diagnostic du SOPK requiert la présence de deux des trois critères suivants, tels que définis par l'ESHRE (European Society for Human Reproduction and Embryology) et l'ASRM (American Society for Reproductive Medicine) :

 
Oligo et/ou anovulation

Cela se manifeste généralement par une aménorrhée, définie comme l'absence de menstruation pendant une période allant jusqu'à 6 mois, ou une oligoménorrhée, définie comme un cycle menstruel d'une durée supérieure à 35 jours mais inférieure à 6 mois. Certaines patientes décrivent leurs règles comme étant irrégulières et peuvent également présenter une infertilité primaire ou secondaire.
 

Hyperandrogénie

Il s'agit de taux excessifs d'hormones mâles qui peuvent se manifester cliniquement ou être mis en évidence par des analyses de sang. Les patients peuvent souffrir d'acné, d'hirsutisme (croissance excessive des cheveux de type masculin) ou de calvitie temporale. Il faut faire la différence avec l'hypertrichose, qui se traduit par une pilosité excessive sur tout le corps. Il peut y avoir une élévation des hormones mâles comme la testostérone et l'androstènedione sans que les caractéristiques cliniques d'un excès d'androgènes ne soient accompagnées. 
 

Ovaire polykystique à l'échographie 

Ce trouble peut être présent sur un seul ovaire ou sur les deux. Une échographie transvaginale est préférable car elle est plus sensible. Pour ce faire, le médecin doit introduire une sonde à ultrasons dans votre vagin pour visualiser vos ovaires. Les ovaires sont généralement hypertrophiés (plus de 10 centimètres cubes) et présentent des kystes multiples de 2 à 9 mm.
 

Prise d'antécédents

Comme la maladie peut être héritée dans environ 60 % des cas, votre médecin peut également vous demander si vous avez des antécédents familiaux de SOPK chez un parent au premier degré comme votre mère ou votre sœur. Il peut également vous demander si des caractéristiques du diabète, comme une consommation excessive d'eau, une miction excessive, une alimentation excessive et une perte de poids, peuvent être associées à la maladie.

De nombreuses patientes décriront probablement leurs menstruations comme irrégulières et, lorsqu'elles surviennent, elles peuvent être prolongées ou abondantes. Il peut y avoir des écoulements mammaires associés et certaines patientes atteintes de SOPK peuvent également connaître des fausses couches à répétition.

Il vous interrogera également sur votre consommation de médicaments, car certains d'entre eux peuvent être responsables de certains de ces symptômes. Votre médecin vous demandera également quels sont les symptômes qui vous inquiètent et si vous souhaitez concevoir dans un avenir proche, car cela déterminera les médicaments qui vous seront proposés. Le traitement est généralement basé sur vos symptômes.


Examen physique

À l'examen, bien que le SOPK soit plus souvent associé à l'obésité, le patient peut être de taille moyenne ou même maigre. Votre médecin comparera votre poids à votre taille pour obtenir votre indice de masse corporelle. Une valeur supérieure ou égale à 25 est considérée comme une surcharge pondérale.

Ce point est particulièrement important car la perte de poids est essentielle dans la prise en charge du SOPK. Il peut y avoir une répartition des poils de type masculin sur la lèvre supérieure, la mâchoire, la poitrine et la région pubienne. Une calvitie frontale et de l'acné peuvent également être présentes. Certains patients signalent également une voix plus grave. Une hyperpigmentation de la peau, appelée acanthosis nigricans, peut être présente au niveau des aisselles, du cou ou de la vulve.

Il peut y avoir un écoulement de lait maternel à l'expression du sein. Votre tension artérielle sera vérifiée afin d'exclure toute hypertension. Votre médecin examinera également votre abdomen à la recherche d'une masse abdominale qui pourrait être le signe d'une tumeur.

 

Investigations

Le médecin peut demander des analyses de sang pour exclure les dysfonctionnements endocriniens et métaboliques qui doivent être corrigés. Cela permettra également d'écarter d'autres causes importantes d'hyperandrogénie, comme une tumeur. Le rapport entre l'hormone lutéinisante et l'hormone folliculo-stimulante sériques est généralement élevé et la testostérone et l'androsténédione peuvent être élevées. La prolactine et les œstrogènes peuvent être élevés.

Un profil lipidique et une glycémie à jeun peuvent être effectués pour vérifier l'absence de niveaux lipidiques anormaux et de diabète, car 30 à 40 % des patients présentent une intolérance au glucose et 10 % peuvent développer un diabète à l'avenir. Une échographie transvaginale permettra également d'exclure la présence d'une croissance excessive de la muqueuse utérine interne (hyperplasie endométriale) qui pourrait résulter de l'aménorrhée.
 
Dans l'ensemble, le diagnostic requiert un indice de suspicion élevé de la part de votre médecin, car les présentations des patientes sont très variables. Le médecin prend généralement en considération les risques futurs pour la santé de la patiente lorsqu'il demande des examens afin d'identifier, de prévenir et de traiter toute complication identifiée de ce trouble.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked. *
Name
E-mail
Content
Verification code